Gaza : l’armée israélienne s’est retirée de l’hôpital Al-Shifa, affirme le Hamas

Gaza : l’armée israélienne s’est retirée de l’hôpital Al-Shifa, affirme le Hamas

Cet article vous est offert

Pour lire gratuitement cet article réservé aux abonnés, connectez-vous

Se connecter

Vous n’êtes pas inscrit sur Le Monde ?
Inscrivez-vous gratuitement

  • International
  • Guerre Israël-Hamas

Israël bouclait depuis deux semaines le secteur autour de l’hôpital, dans la ville de Gaza, affirmant y combattre « des terroristes ». Le Hamas dit avoir découvert « des dizaines » de cadavres « dans l’enceinte et aux abords de l’hôpital » après le départ des troupes.

La zone autour de l’hôpital Al-Shifa, dans la ville de Gaza, le 1er avril 2024.

L’armée israélienne a annoncé lundi 1er avril avoir « achevé » les opérations dans la zone de l’hôpital Al-Shifa, le plus grand de la bande de Gaza, et s’est retirée de ce secteur deux semaines après y être entrée. « Les troupes ont achevé une activité opérationnelle dans la zone de l’hôpital Al-Shifa et ont quitté la zone de l’hôpital », a précisé l’armée dans un communiqué, ajoutant avoir « tué des terroristes lors d’affrontements ». Un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) et des témoins ont vu des chars et des véhicules quitter l’hôpital, couverts par des tirs d’artillerie et des frappes aériennes.

Le ministère de la santé du Hamas a confirmé ce retrait. « Des dizaines de corps de martyrs, certains en état de décomposition, ont été retrouvés dans l’enceinte et aux abords de l’hôpital d’Al-Shifa », a-t-il affirmé dans un communiqué, précisant que les dégâts matériels sont « très importants ». Selon un médecin interrogé par l’AFP, plus de 20 cadavres ont été récupérés. D’après lui, certains ont été écrasés par les véhicules militaires qui quittaient les lieux. Un porte-parole de l’agence civile de Gaza, dirigée par le Hamas, a fait état de trois cents morts à l’intérieur et autour de l’hôpital durant l’opération israélienne.

Au moins 21 patients morts dans l’hôpital, selon l’OMS

La zone autour de l’hôpital Al-Shifa, dans la ville de Gaza, le 1er avril 2024.

L’armée israélienne, qui accuse les combattants du Hamas de se cacher dans les hôpitaux − ce que dément l’organisation islamiste − avait lancé le 18 mars ce qu’elle a décrit comme une « opération précise » à Al-Shifa. Elle a annoncé depuis avoir « éliminé environ 200 terroristes » dans le secteur. L’opération avait débuté alors que des centaines de déplacés avaient trouvé refuge dans l’enceinte de l’hôpital.

Dimanche, l’armée israélienne avait affirmé avoir découvert « de nombreuses armes cachées dans les oreillers, l

…. to be continued
>>> Lire la suite de l’article>>>
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source : Le Monde – https://www.lemonde.fr/international/article/2024/04/01/gaza-l-armee-israelienne-s-est-retiree-de-l-hopital-al-shifa-affirme-le-hamas_6225374_3210.html

ADVERTISEMENT

Related Posts

POPULAR NEWS