Corse-du-Sud : encore une résidence secondaire détruite par un incendie criminel

Corse-du-Sud : encore une résidence secondaire détruite par un incendie criminel

Par Le Figaro avec AFP

Publié , Mis à jour

L’île connaît depuis un an une multiplication d’incendies criminels visant principalement des résidences secondaires de Français vivant dans l’Hexagone.

Un incendie criminel a détruit samedi 21 janvier au soir à Serra-di-Ferro (Corse-du-sud) une résidence secondaire, propriété d’un homme habitant dans la région lyonnaise, sur laquelle ont été retrouvées des inscriptions nationalistes, a indiqué à l’AFP le procureur d’Ajaccio, Nicolas Septe.

Ces inscriptions ont été découvertes sur la façade calcinée de la résidence: «GCC»(pour «Ghjuventù clandestina corsa», soit «la jeunesse clandestine corse» en langue corse, NDLR), le dessin d’une Corse stylisée, ou encore «“L’armata di l’ombra” («l’armée de l’ombre» en corse, NDLR) et le dessin d’une bombe», a détaillé le procureur, qui précise avoir averti le Parquet national antiterroriste (Pnat).

Le procureur a conjointement saisi la brigade de recherches de Sartène (Corse-du-Sud) et la section de recherches de la gendarmerie de Corse.

Multiplication d’incendies criminels

Depuis le mois de juin, ce nouveau sigle «GCC» a été découvert sur une dizaine de villas ou d’engins incendiés en Corse. L’île connaît depuis un an une multiplication d’incendies criminels visant princip

…. to be continued
>>> Lire la suite de l’article>>>
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source : LeFigaro.fr – https://www.lefigaro.fr/faits-divers/corse-du-sud-encore-une-residence-secondaire-detruite-par-un-incendie-criminel-20230122

ADVERTISEMENT

Related Posts

POPULAR NEWS

Corse-du-Sud : encore une résidence secondaire détruite par un incendie criminelErreur : SQLSTATE[HY000] [2002] No connection could be made because the target machine actively refused itCorse-du-Sud : encore une résidence secondaire détruite par un incendie criminel*Corse-du-Sud : encore une résidence secondaire détruite par un incendie criminel